©Ki Price/AFP/Getty Images
 


Ils sont le diable outre-Manche. En quelques jours, les émeutiers ont mis à feu et à sang Tottenham, Birmingham et Manchester, qui sont devenues les régions d’Europe les mieux équipées en matière d’électronique. Le Premier ministre David Cameron et ses amis conservateurs leur ont déclaré la guerre et projettent de tous les jeter en prison. Durant cette semaine d’escapade urbaine, ces petits monstres ont pu rentabiliser au maximum leur garde-robe sportswear. Des survêtements et des baskets pour plus d’aisance dans le déplacement et la fuite ; un sweat à capuche et une écharpe pour camoufler son visage dans le pays où CCTV veille à chaque coin de rue ; des sous-vêtements bien propres en cas d’arrestation prolongée.
Nous vous proposons donc le vestiaire de l’émeutier britannique. Dans la limite des stocks non pillés.


They are considered as devils in England. In a few days, the rioters set on fire Tottenham, Birmingham and Manchester. Prime Minister David Cameron and his conservatives friends declared state of war and are planning to throw them all into prison. During a week of urban escapade, the young lads could make a profit on their sportswear wardrobe. Tracksuits and tennis to move along and escape easily ; a hoodie and a scarf to hide your face in the CCTV‘s country ; clean and smooth underwear in case of extended arrest. We propose you a wardrobe of english rioters. While stocks last (unlooted).

 

©LBT


1. Ensemble de survêtement, Umbro, 100% polyester (Acheter)
2. Echarpe de supporter du club londonien de Tottenham (Acheter)
3. Trainers, Air Max Go Strong, Nike (Acheter)
4. Hoodie Attack, Nike, 80% coton 20% polyester (Acheter)
5. Paire de chaussettes coton souple, Puma (Acheter)
6. Boxer 100% coton, Topman (Acheter)

 

De belles soirées DVD en perspective
©AP

 

Ce jeune homme peut sortir un album, on a déjà la pochette
©EPA

 

Les médias ont parlé de pillages, et s’ils s’adonnaient simplement aux joies du parkour ?

©Reuters/Olivia Harris