Les lookbooks vidéos, tout le monde en fait ces temps-ci, ça ouvre de nouvelles perspectives et c’est plutôt marrant. Mais la griffe danoise Han Kjøbenhavn vient de nous gratifier d’une petite pépite avec cette journée champêtre d’une bande de papys scandinaves hallucinés.



Les cuirs des peaux tannés et les visages burinés sont autant de marques du temps passé à encaisser les embruns accroché au bastinguage. Quelque part entre les films de Wes Anderson et la folie salvatrice de Nicholson dans Vol au-dessus d’un nid de Coucou, le clip nous ferait presque oublier qu’on est là pour des fringues. Sur cette collection hivernale, Han Kjøbenhavn revisite des basiques historiques, en laine, denim ou tout coton, à propos desquels le qualificatif « robuste » est encore trop faible.


Video lookbooks are legion these days. But danish brand Han Kjøbenhavn just committed a devastating one with this countryside journey of a bunch of scandinavian crank grandpas.


Tanned and craggy faces remind us the many hours the three guys spent holding the rail on a raging sea. We are somewhere between Wes Anderson‘s movies and the Nicholson’s saving madness in Flew Over a Cuckoo’s Nest. We barely forgot we were here to see clothes. On this collection, Han Kjøbenhavn revisits esssential basics : whool, denim or cotton. We are afraid that the adjective « robust » is still weak about these clothes.


http://www.hankjobenhavn.com/