Comme pour rappeler, qu’à l’instar du bicross, la planche à roulette mériterait de figurer parmi les nouvelles épreuves intronisées aux JO, les californiens de HUF ont dévoilé en ce début d’Olympiades londoniennes la collection Stoops, sorte de candidature spontanée pour équiper une hypothétique team US de skate.


Preuve que la plus grande compétition sportive planétaire n’inspire pas que des street artistes infernaux, les parrains du Dirtbag Crew présentent des pièces qui font la part belle à l’olympisme, et restent idéales pour skater sous le cagnard de San Francisco. Des produits simples et légers tout aussi parfaits pour ceux qui auraient décidé de chiller en bas des blocks, board sous le bras, en rêvant secrètement de pouvoir claquer quelques tricks dans le village olympique de Rio en 2016. Débardeurs, teeshirts, couvre-chefs et paires de chaussettes, tous les articles Stoops sont sertis des anneaux continentaux, et nous laissent comme un goût amer, celui de ne pas voir ces kamikazes urbains mettre le feu au mythique spot londonien de South Bank.




 



If BMX has its place as an Olympic sport, the californian brand HUF doesn’t see why skateboard couldn’t. By revealing their Stoops collection, they make a true statement and offer a way to fit out an hypothetical skate team US.


No the Olympic Games do not only inspire some waning street artists, but some nice pieces designed by the Dirtbag Crew’s godfathers. Some simple and light products, perfect to ride under the San Francisco’s sun, but also to chill out and secretly dream about tricks in the Olympic village of Rio in 2016. The continental five rings printed on these articles just give us a bitter-tasting, because it remember us how these urban kamikazes could have put the fire on South Bank, the mythical London’s spot.


GM