Fin 2011, Martin Margiela lance cette classieuse bague aux lignes minimalistes. D’après la maison belge, le « précieux » serait taillé dans un minéral nervuré de la famille des quartz. De nature quelque peu méfiante, nous avons décidé d’approfondir un peu les recherches sur cette breloque.

Late in 2011, Martin Margiela released this classy and minimalist ring. The
belgian designer’s brand told the « precious » is « cut from a transparent natural stone with quartz properties and imperfections ». We are not born yesterday, so we decided to push further the researches on this stone.


Le verdict est sans appel : aucune trace de quartz, l’objet serait en fait en kryptonite, et plus précisément en « White K », comme en atteste le document officiel reproduit ci-dessous. A priori pas dangereuse pour l’homme, mais nous vous conseillons tout de même de vous renseigner auprès des autorités compétentes de l’Internet.A bon entendeur, salut. 

Without any doubt, we can affirm that we didn’t find any track of quartz, but kryptonite. « White K », to be more precise, as certified by this official document below. Not dangerous for humans beings at first sight, but we strongly recommend to make enquiries from competent Internet’s authorities.


Get this ring on Oki-ni

Maison Martin Margiela